Le secret des beaux et longs cheveux

Mis à jour : avr. 15


Hello à tous ! Aujourd’hui je vous parle de MON secret pour de beaux et longs cheveux. J’insiste sur le « MON » car comme pour tout, comme pour l’alimentation, pour le sport, il n’y a pas UNE formule magique haha, il y en a 1000, mais celle-ci est celle que je préfère et qui me correspond le mieux !

C’est un sujet qui revient beaucoup sur la table, des questions que l’on me pose très régulièrement, alors j’ai décidé de vous partager tous mes secrets beauté cheveux, et ce dans les moindres détails et astuces.

(Et comme pour l’alimentation encore une fois, je n’ai pas la recette absolue du henné qui vous donnera les cheveux de Raiponce, il faudra sûrement ajuster pour trouver votre mélange, vos techniques).


Qu’est-ce que le henné ? Les bienfaits sur vos cheveux


Le henné est LE secret de beauté oriental. C’est à la base une plante (Lawsonia inermis) dont les feuilles sont réduites en poudre. Ces dernières contiennent une molécule particulière qui produit des teintes allant du rouge au jaune, passant par l’orangé. Il est utilisé pour les tatouages éphémères, mais aussi et surtout pour la coloration et l’entretien des cheveux.

A l’inverse des colorations chimiques, où l’ammoniac se charge de soulever les écailles du cheveu, et laisser pénétrer la couleur dans les 10 couches du cheveu. Le henné lui vient se fixer SUR la kératine, il lisse les écailles, et c’est cette même propriété qui apporte à vos cheveux un aspect si brillant et soyeux. C’est cet effet « gaine » qui va les rendre plus fort (généralement, les filles qui passent au henné voient leurs cheveux plus raides, plus épais, et plus fort, ils cassent moins) et aussi plus lisse (beaucoup moins de frisottis, et pour ma part, ils sont d’un lisse impeccable depuis que je fais du henné, je n’ai pas utilisé de lisseur depuis… Bien longtemps).

Le henné préserve les fonctions vitales de vos cheveux. En gros, après de multiples soins au henné, vous aurez une chevelure qui aura l’aspect de celle qui sort de chez le coiffeur (mais tout le temps), et ils seront sains à l’intérieur.

(Pour moi les colorations chimiques sont un peu comme un cache misère… Et c’est la réalité ! Les cheveux sont magnifiques en sortant du coiffeur, puis 2 semaines après vous voyez l’état réel de vos cheveux, mais encore plus abîmés par la colo. J’aime bien comparer colo chimique VS henné, avec régime drastique VS alimentation équilibrée. La coloration chimique vous apporte un bel effet sur le court terme, ça coûte cher, mais très rapidement vous voyez que c’est la catastrophe, ou qu’il faut la refaire très souvent, et donc débourser de l’argent… Très souvent. A l’inverse le henné… vous voyez de très beaux résultats après plusieurs soins… Ce n’est pas instantané, c’est très abordable, et une fois que vos cheveux ont goûtés au naturel, qu’ils sont aussi beaux et sains à l’intérieur qu’à l’extérieur, cela vous durera très longtemps, il suffira d’un entretien semi-régulier)


Comment passer de la coloration « chimique » au henné


Alors forcément, je vous ai vendu du rêve. Mais encore une fois, comme accepter de perdre du poids sur le long terme, vous devez bien réfléchir avant de vous lancer dans le henné. Il est souvent difficile de s’en défaire par la suite. Comme je vous ai dit plus haut, il se fixe sur la kératine du cheveu, le henné s’y agrippe, et même en arrêtant les soins pendant 2/3 mois, une fois installé… Et bien… Il est installé !


Donc pour éviter toute catastrophe capillaire, plusieurs options s’offre à vous :


  • Vous n’avez presque jamais fait de coloration chimique, ou du moins la dernière remonte à plus de 6 mois : vous pouvez passer au henné sans problème

  • Votre dernière coloration chimique date d’il y a moins de 6 mois, vous n’en faites pas régulièrement : faites quelques masques à base l’argile verte et de lait de coco afin de désintoxiquer vos cheveux des résidus de métaux. L’argile va faire dégorger votre coloration. Le but étant de retrouver un cheveu le plus naturel possible pour partir sur une base le plus « propre » possible.

  • Vous faites très souvent des colorations chimiques (tous les mois, tous les 2 mois) : passer directement au henné est, d’après moi (et encore une fois je ne suis pas professionnelle, simplement conseil de bons amis pour vous éviter les cheveux verts) une TRÈS MAUVAISE IDÉE ! Le mélange résidus de métaux + henné peux faire tourner vos cheveux au vert… Non ce n’est pas une blague. Je peux alors vous conseiller de laisser pousser vos cheveux et d’arrêter les colorations pendant MINIMUM 3 mois (oui oui je sais... on va voir vos racines !!!) et en parallèle de faire des masques argile verte/lait de coco comme mentionné ci-dessus aussi souvent que vous le pourrez.


Après avoir lu ceci, 80% des femmes concernées par le dernier tiret auront sûrement retiré de leurs têtes l’idée de faire du henné. (Comme pour un régime où l’on préfère sacrifier de l’argent plutôt que du temps par exemple). C’est un constat et non un pic de provocation ! Je peux COMPRENDRE tout à fait, mais voilà le premier point sur lequel vous devez être INFORMÉES avant de vous lancer.


Et dans l’autre sens ? Si je ne suis pas satisfaite du henné et que je veux retourner aux colorations chimiques ?


Si vous êtes insatisfaite du henné, cela sera seulement pour 2 raisons :


  1. Vous ne réussissez pas à obtenir la couleur escomptée

  2. Cela prend trop de temps à préparer, poser, rincer… Chose que je peux comprendre aussi


Autrement, il n’y a AUCUNE AUTRE raison qui peut vous pousser à repasser aux colorations chimiques. Le henné vous apportera une qualité de cheveux que vous n’aurez JAMAIS eu auparavant.

Il vous faudra également attendre un peu que le henné parte de vos cheveux… Autrement dit les laisser pousser et faire des dégorgements à l’argile/lait de coco… Le problème des cheveux vert ne se pose pas, c’est plutôt qu’une coloration chimique ne tiendra PAS DU TOUT sur le henné (effet gainant et lissant, la couleur chimique glissera comme une goutte d’huile sur du verre).


Quelles couleurs puis-je obtenir avec du henné ?


Là aussi l’un des points négatifs du henné ! Enfin, négatif… tout dépend de votre dextérité, patience et expérience, comme tout quoi.

La difficulté ici c’est qu’il n’y a pas de mélange précis, avec des quantités précises, qui va vous donner UNE couleur. Non…


La couleur que vous obtiendrez dépendra de :


  • La base de couleur de vos cheveux (un même mélange peut donner des reflets complètement différents sur un brun que sur un châtain)

  • Du henné choisi (Il existe UNE plante, mais sa culture dans divers pays, diverses terres, a rendu son grain plus ou moins fin, avec des tonalités de couleurs différentes… Qui vous apportera donc des couleurs différentes. (Comme pour du fromage ! Prenez un comté 6 mois réalisé en décembre, et comparé le à un comté 6 mois réalisé en juin/juillet. Le deuxième aura davantage de goût que le premier, puisque le lait ayant servi à la fabrication de ce fromage aura été prélevé de vache s’étant nourri d’un bon pâturage riche en fleurs. Même vache, même lait, mais pas la même nourriture, pas le même goût de fromage).

  • Des poudres colorantes que vous y ajouterez (je détaillerai ceci plus bas)

  • Du temps de pause du henné

  • Et de tous les petits secrets « autres » que je vais vous donner sur le henné (soyez patientes haha)


Vous aurez donc compris que le mélange dont je vais vous faire part pour mes cheveux ne donnera donc certainement pas le même rendu sur vous… Mais donnera quelque chose de très beau j’en suis certaine !


Chose à savoir :


  • Vous êtes brune/châtain foncé : le henné et le mélange farfelu c’est OK pour vous, vous n’obtiendrez pas à proprement parler d’une couleur, mais plutôt des reflets (que vous pourrez choisir bien sûr). Enfaite, vous aurez : votre couleur de base renforcée, une brillance absolue, avec des reflets en plus si vous le souhaitez, pouvant aller du orangé, auburn, au violet, passant même par du rouge. Pose longue obligatoire si vous souhaitez des reflets prononcés (Pose longue = 8 à 12h)

  • Vous êtes châtain : le henné est OK pour vous, bien choisir vos mélanges car la couleur risque d’être plus prononcée sur vos cheveux et peut même vous les foncer. Vous êtes dans l’une des meilleures catégories je dirais, puis vous pouvez vous foncer les cheveux, les éclaircir un peu, garder votre teinte mais faire de beaux reflets. Dans tous les cas, si les mélanges sont bons, (et même s’ils ne le sont pas, il y a rarement des ratés avec le henné) vos cheveux seront quand même magnifiques.

  • Vous êtes châtain clair/blonde : le henné est ok pour vous, mais uniquement le henné blond… Le henné blond est un henné qui ne colore pas, mais qui aura pour but d’entretenir votre blond ou votre châtain clair. SI vous vous risquez à poser du vrai henné colorant sur vos cheveux, vous risquez de finir avec des cheveux roux carottes (à moins que cela soit l’effet escompté !) C’est une partie que je maîtrise moins, n’étant pas blonde… Je ne pourrais malheureusement pas vous renseigner davantage.


Le henné recouvre-t-il les cheveux blancs ? OUI ! A 100% ! Et même beaucoup mieux que les colorations chimiques. Simplement que vos cheveux blancs auront la couleur du henné à 100%. Le cheveu blanc sera orange ou rouge.


Faire la différence entre henné, poudres colorantes, poudres ayurvédiques…


Encore un beau charabiât, mais qui a toute son importance et vous permettra de faire de bons mélanges.


  • Le henné : comme on l’a présenté plus haut, c’est de la poudre de Lawsonia inermis. Il suffit de voir écrit sur le sachet « henné », et il n’y a pas de doute. Vous trouverez ensuite toutes les déclinaisons de henné, henné du Rajastan, henné du maroc, henné de gabès, henné Jamila, henné Damask, etc

  • Les poudres colorantes : ce n’est pas du henné ! Et vous n’être pas obligé d’en utiliser. Les poudres colorantes servent à intensifier les reflets, ou apporter des reflets supplémentaires ! Pour la plupart ce sont des extraits de plantes en poudre. Poudre d’hibiscus, baies de sureau, poudre de camomille, garance en poudre, etc. Les poudres colorantes ne s’utilisent pas seules, il faut forcément les mélanger au henné pour qu’elles puissent être effectives, vous ne pourrez pas juste faire un masque avec de la poudre d’hibiscus et de l’eau pour avoir des reflets violets, cela ne marchera pas.

  • Les extraits de plantes en poudre : ce sont des extraits de plantes mais non colorantes cette fois-ci. Elles ont plutôt des rôles de soins si vous voulez. Par exemple l’ortie en poudre qui va avoir des propriétés de réguler votre sébum, et faire pousser les cheveux, le bambou qui aide à gainer le cheveu, etc. Vous pouvez mélanger les extraits de plantes en poudre au henné, ou bien les utiliser seuls, en soins !

  • Les poudres ayurvédiques : les poudres magiques !! Ce sont des poudres de plantes issues de l’ayurvéda, la médecine traditionnelle indienne ! Autrement dit des poudres avec des propriétés avérées. Par exemple, l’amla, connu depuis des millénaires, qui est un embellisseur et fortifiant capillaire, ou encore le fenugrec qui stimulera la pousse de vos cheveux. De même que pour les extraits de plantes en poudre : ils peuvent être incorporés à vos hennés, ou utilisés seuls, en soins.


En gros le henné c’est la base, et le reste les options ! Option couleur intensifiée, et option soins. (Comme pour un lavage de voiture, lavage simple, lavage des jantes, ou l’intégral Haha).


Comment préparer le henné


Selon votre longueur de cheveux vous aurez besoin de plus ou moins de henné. Ce que recommandent les sites de henné :

  • Cheveux courts : 50 à 100g

  • Cheveux mi-longs : 100 à 200g

  • Cheveux longs : 200g et plus si épaisseur

A vous de juger selon votre épaisseur et longueur, mais vous devez avoir comme un « casque » de henné sur la tête.

Par exemple, pour ma longueur de cheveux, 200g de henné me sont largement suffisants. Mais j’ai les cheveux très fins.


  1. Préparer le henné :


  • A l’eau chaude : les pigments du henné se développent au contact de l’eau ET de la chaleur ! Un henné fait avec de l’eau froide ne marchera pas. Mais pas d’eau bouillante non plus ! Une eau trop chaude qui sort de la bouilloire pourrait « cramer » votre henné.

  • Laisser reposer : vous pouvez laisser reposer votre henné toute une nuit et le poser le lendemain, cela laisse le temps aux pigments de bien se développer. Vous pouvez même congeler votre henné, les pigments se développent xxx fois mieux !

  • Ajouter de l’acide : vous pouvez préparer votre henné la veille de l’application, ajouter un filet de jus de citron, quelques cuillères à soupe de vinaigre, ou encore un jus de fruit bien acide type raisin ou orange, cela permet d’intensifier la couleur et de libérer plus facilement les pigments. (Attention certaines poudres ne sont pas compatibles avec de l’acide, vous trouverez ces indications dans les fiches produits).


2. Les poudres colorantes :


Si vous souhaitez ajouter des poudres colorantes qui vous intéressent, à votre préparation de henné, je vous recommande de les utiliser en infusions, ou comme recommandé sur les fiches techniques.

De même que pour le henné, la quasi-totalité des poudres colorantes développent leurs pigments en présence de chaleur.

Faites donc une infusion, ou décoction de votre poudre colorante, puis versez la sur votre henné.

Mon exemple : Infusion d’hibiscus en poudre, une fois infusée (comme un thé) je laisse refroidir 5min, puis je verse sur mon henné en poudre petit à petit jusqu’à obtenir la texture souhaitée.


3. Ajouter des poudres soins :


Vous pouvez ensuite ajouter des poudres soins si vous le souhaitez. Pas de conseils particuliers. Pour ce qui est des quantités, référez-vous aux fiches techniques de chaque produit.


4. Puis-je ajouter autre chose à mon henné ?


Oui bien sûr ! Vous pouvez y mettre des actifs capillaires (céralides végétales, pb5, protéine de riz, acide de fruits, etc) de la glycérine, végétale, de l’aloé vera, des huiles essentielles (2/3 gouttes), des huiles végétales, des beurres végétaux, etc


Vous pouvez même y ajouter du fromage blanc, œuf, miel, du yaourt…


Henné gloss : vous pouvez ajouter de l’après shampooing dans votre henné, technique que j’adore et permet d’obtenir un soin profond des cheveux.


Vous comprenez quand je vous disais qu’il vous faudra trouver VOTRE mélange ? Une fois l’eau chaude dans le henné, tous les autres ingrédients sont optionnels ! Vous pouvez ajouter tout et n’importe quoi, et obtenir de très beau mélanges. Il suffit d’essayer, recommencer, mais vous n’aurez jamais de raté, c’est certain !


5. Quelle texture doit avoir mon henné ?


Assez pâteux ! Un peu comme une texture de dentifrice je dirais. Il est préférable de rajouter un peu d’eau ou de miel, de fromage blanc, etc dans un henné trop pâteux. Qu’un henné trop liquide qui coulera derrière vos oreilles, ce n’est pas super agréable.


6. Poser sur cheveux propres ou sales ?


Pour avoir testé les deux méthodes je n’ai pas vu de grande différence. Mais essayant de limiter un max mon nombre de shampooing, je préfère poser sur cheveux sales, ainsi mon henné fait office de shampooing/soin.


7. Poser son henné sur cheveux secs ou mouillés ?


La première fois j’ai posé mon henné sur cheveux mouillé, le henné s’est appliqué très facilement et j’ai eu besoin d’utiliser moins de mélange, en revanche ça n’a cessé de couler dans mon cou et derrière mes oreilles. Depuis je ne pose que sur cheveux secs. Encore une fois testez les deux méthodes !


8. Comment poser le henné ?


Munissez-vous de :

- Gants

- Film alimentaire

- Votre préparation de henné

- Une serviette


Ayant les cheveux longs (très longs), j’ai testé plusieurs façons de le poser avant de trouver celle qui me convient le mieux. Je me penche au-dessus de ma baignoire, les cheveux en avant, et j’applique en commençant par les racines. Je fais bien attention à avoir tout mon cuir chevelu recouvert de henné, puis je descends sur les pointes.

J’enroule mes cheveux comme un gros chignons sur l’avant de mon crâne et l’enveloppe avec un film alimentaire.

Je pose toujours mon henné le soir et dort avec. Le poids de mes cheveux + le henné me fait trop mal aux cervicales et je ne supporte pas plus de 2h autrement. Sinon, vous pouvez tout à fait le poser la journée, et même laisser sécher votre henné à l’air libre, en même temps qu’une partie de bronzette ! Les rayons du soleil intensifieront le henné et la couleur prendra mieux.


Le lendemain, je rince mon henné à l’eau chaude, puis je fais un shampooing dans la foulée.

Le mieux ensuite est de ne pas faire de shampooing dans les 2 à 3 jours suivant le henné, c’est ce que l’on appelle la phase d’oxydation. L’oxydation permet aux pigments de maturer sur vos cheveux, vous obtenez donc la couleur définitive après 3 jours.


A quelle fréquence faire du henné ?


Autant que vous voulez ! Lorsque j’ai commencé j’en faisait un week-end sur deux. C’est ce qui m’a permis d’obtenir une très belle chevelure, rapidement !


Vos premiers pas


  • Il se peut que votre premier henné ne vous plaise pas… (Ce n’est pas très vendeur je le sais, mais… Je préfère vous prévenir aussi). Souvent, au premier contact du henné, les cheveux réagissent fortement. Puis une fois habitués, vous obtenez des résultats plus discrets, qui vous conviennent mieux. (Mon premier henné je suis sortie avec des reflets très puissant roux carotte… quelle horreur moi qui voulait un auburn, j’ai essayé de rattraper la semaine suivante sans poudre colorante, et victoire !)

  • Il se peut également que vos cheveux soient très très secs et abimés après quelques utilisations de henné : c’est tout à fait NORMAL. Le henné fait ressortir la vraie nature du cheveu. Vous verrez donc l’état dans lequel sont réellement vos cheveux, sans artifices. C’est à force de l’utiliser qu’il gainera votre cheveu, et le rendra souple, brillant, et fort.


Où acheter son henné ?


Attention n’achetez pas votre henné n’importe où. C’est comme tout, certains sont de mauvaise qualité et contiennent des métaux lourds et composés chimiques. Voici les meilleurs sites où j’achète mon henné depuis 7 ans :

  • Henné et soins d’ailleurs (fidèle à eux depuis le début, entreprise familiale passionnée, c’est LE site où l’on trouve la plus large gamme de henné, de poudres colorantes, de poudres soins, ayurvédiques, de préparations toutes faites, de shampooing, etc. Bref si vous vous lancez, ce site fera votre bonheur)

  • Aroma-zone : la base des produits de beauté bio et non chimiques. Vous trouvez de tout en termes de produit soins, huiles végétales, huiles essentielles, bref tout. Simplement qu’ils ont beaucoup moins de choix de henné et de poudres colorantes.


Les deux seules boutiques que j’ai testées car convaincue ! Mais il en existe pleins d’autres.


Mon mélange :



Bon, ce n’est pas tout, mais je vous partage ma recette à moi qui me donne ces reflets, recette que j’ai peaufiné, modifié, ajusté, depuis 7 ans, et qui est la même depuis tout ce temps.

  • 100g de henné Jamila (un henné très fin qui donne un rouge foncé/bordeaux)

  • 100g de henné Damask (henné avec des sous tons rouges) OU henné aux 11 plantes (que j’adore car contient des poudres ayurvédiques, donc si j’ai envie d’un henné « couleur » je fais avec du Damask, si j’ai envie d’un henné « soins » je fais avec celui aux 11 plantes)


  • Je porte à ébullition une casserole d’eau avec 2 càc de poudre d’hibiscus (donne des reflets violets et apporte une brillance incroyable aux cheveux) et 2 càc de baies de sureau (donne des reflets bordeaux). J’écrase les baies de sureau pour en libérer les pigments.

  • Une fois que le mélange boue, j’attend qu’il refroidisse un peu

  • Je verse la préparation sur mon henné en plusieurs fois, je mélange à chaque fois (en filtrant les baies)

  • Une fois le mélange prêt, j’ajoute 1 càc de moutarde en poudre (réduit la chute des cheveux), 1 càc de cataire en poudre (réduit les fourches et épaissis la chevelure), et enfin ma poudre préférée : 2 càc de guimauve en poudre (adoucie, nourrit et démêle)

  • Et pour finir, la Naomi’s touch, deux cuillères à soupe ÉNORMES de miel (qui pour moi est le meilleur ingrédient du placard, il apporte une douceur incroyable à mes cheveux)

Et voilà <3 Bon shampooinage !

1,497 vues1 commentaire

MES PRESTATIONS

A PROPOS

MENTIONS LÉGALES

PAIEMENT SÉCURISÉ

Vos paiements en ligne sont sécurisés avec Paypal et Stripe.

SUIVEZ MOI SUR

MES PARTENAIRES

logo%20eric%20favre_edited.jpg

Bénéficie de 20€ de réduction sur ton abonnement Kazidomi avec mon code NAOMI20

Bénéficie d'une remise de 10% sur l'ensemble du site Eric Favre avec mon code NAOMI10

Naomi Garciau | Diététicienne Nutritionniste Diplômée

Programmes diététiques 100% personnalisés 

N°ADELI : 37 95 0201 6

Tous droits réservés 2019 - © Naomi Garciau Diététicienne

http://www.naomigarciau.com ©